Congo | Réveillon d’Armes : La force invitée à observer les notions du devoir etde sacrifice.

Samedi 31 décembre 2016, conformément à la tradition, le président de la République du Congo, Denis Sassou-N’Guesso, s’est adressé à la force publique au cours du traditionnel réveillon d’armes, au cours duquel il l’a invitée à l’intériorisation de la notion du devoir et du sacrifice.

Cette année marque la 30ème édition de célébration du réveillon d’arme. Occasion pour le Chef d’état-major général des forces armées de dresser le bilan de l’année 2016. Une rétrospective pour peindre le tableau de l’année écoulée. Dans son discours bilan, le CEMG, Guy Blanchard Okoï a rappelé que la force publique a exécuté, au cours de l’année 2016, les consignes passées par le président Denis Sassou-N’Guesso le 31 décembre de l’année écoulée.

Les différents engagements opérationnels ont été conduits avec dextérité par la force publique, a soutenu le chef d’Etat-major des forces armées. Guy Blanchard OKOI a rassuré le Chef de l’Etat, chef suprême des armées, de la poursuite des défis et engagements au cours de la nouvelle année. La nouvelle feuille de route que le président de la République devra adresser à la force publique connaitra un accomplissement avec ardeur et discipline, a renchéri le CEMG.

Pour ce faire la détermination est un cadre fédérateur pour la force publique. Faisant le bilan Guy Blanchard OKOI n’a pas manqué d’exprimer son souhait de voir la force publique s’arrimer à la modernité. Concernant la situation qui prévaut dans le pool, le CEMG a indiqué que la force publique était toujours à la recherche des fugitifs en cavale dans ce département.

Ainsi, il en a appelé à la population à s’associer à la force publique, afin de retrouver ces fugitifs, et à demander à l’ensemble de la corporation d’avoir une pensée profonde pour les hommes tombés au combat.

Prenant la parole, à son tour, le président de la République, en sa qualité de chef supreme des armées, dans son discours d’orientation, a rappelé les orientations données l’année dernière, missions accomplies avec honneur. Pour Denis Sassou N’Guesso « la force publique ne s’est jamais désengagée à préserver les intérêts du peuple. » Le chef de l’Etat a demandé à la force publique de continuer d’accomplir ses missions dans le même dévouement qu’en 2016. Les mêmes orientations seront poursuivis en 2017 a-t-il rappelé. Ainsi, il faut un renforcement de capacité, de l’organisation et la discipline de la force publique.

Denis Sassou N’Guesso pense que « la notion permanente du devoir et du sacrifice doit être apporté à la force publique ». Il a rappelé à la force publique que le service de la patrie peut conduire parfois jusqu’au sacrifice suprême. « Parce que, ajoute-t-il, dans ce métier on va plus loin possible dans le sacrifice. » Aussi le chef de l’Etat congolais a-t-il précisé que la force morale doit être inculquée aux hommes de la force publique en 2017.

Denis Sassou N’Guesso a rassuré la force publique que le gouvernement s’emploiera toujours à mettre à sa disposition les moyens nécessaires. En rapport avec la situation du Pool, le président de la République a rappelé au soldat que les forces du mal ne peuvent pas être au-dessus de la force publique : « la paix, la sécurité comme nous l’avons toujours souhaité doit régner dans notre pays ».

Pour clore son propos, le président Denis Sassou N’Guesso a déduit que « malgré les difficultés, l’espoir est toujours de notre côté. » Ainsi, il a souhaité que 2017 soit une année de succès pour la force publique. Il sied de rappeler que le premier réveillon d’armes fut organisé le 31 décembre 1985.

                               Le Président Denis Sassou N’Guesso | 31 décembe 2016

Denis sassou n’guesso

Président de la République du Congo

SOUNDCLOUD
Suivre
Copyright ©2016 - Département de la Communication des Medias et des Relations Publiques de la Présidence de la République. Tous droits reservés.
X